Cobrand – Sport – Nouvelles

Parros répond à Laraque

Par le 30 juillet, 2013

 Parros répond à Laraque

George Parros ne s'en fait pas avec les propos de Georges Laraque, a-t-il dit à sa apparition publique à Montréal mardi.

Acquis par le Canadien des Panthers de la Floride le 5 juillet dernier, le dur à cuire est en ville pour quelques jours afin de se dénicher un logis.

Le colosse de 1,96 m (6 pi 5 po) et 102 kg (228 lb) a répondu aux critiques émises à son endroit par Laraque, qui croit que Parros n'est pas le poids lourd dont le Tricolore rêvait et qu'il n'effraie pas les autres redresseurs de torts du circuit Bettman.

Poliment, Parros a rejeté du revers de la main les propos du colosse québécois. Il a mentionné qu'il a bien fait ce boulot depuis son arrivée dans la Ligue nationale et qu'il comptait continuer à le faire avec le Canadien.

« Je lui ai répondu une fois sur Twitter et lui ai dit que ce genre de commentaires n'allaient pas me déranger, a dit l'Américain de 33 ans. Il peut dire ce qu'il veut. Je suis venu ici pour faire un travail et j'entends le faire. »

Parros a aussi indiqué à quel point il est enthousiaste à l'idée de jouer ses matchs locaux au Centre Bell, l'un des édifices les plus bruyants de la ligue selon lui. L'ailier droit n'a pas discuté avec la direction de l'équipe depuis les quelques mots échangés lors de son acquisition, mais il ne s'en fait pas outre mesure quant à son utilisation.

La pièce manquante?

« Je crois que cette équipe a beaucoup de potentiel. J'espère d'ailleurs être la pièce manquante pour ce club. Brad May ne cessait de dire qu'il était la pièce manquante des Ducks quand nous avons gagné la Coupe Stanley (en 2006-2007). Alors j'espère jouer le même rôle ici. »

Le Canadien a cédé Philippe Lefebvre et un choix de septième tour en 2014 pour faire l'acquisition de Parros, un vétéran de 452 matchs en 8 saisons dans la LNH avec les Kings de Los Angeles, l'Avalanche du Colorado, les Ducks d'Anaheim et les Panthers.

Reconnu davantage pour ses talents pugilistiques que pour ses habiletés de marqueur, Parros, diplômé de l'Université Princeton, a passé 1007 minutes au banc de punitions et récolté 35 points, dont 18 buts.


Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

10 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>