Sources d’eau à vendre

Par le 23 octobre, 2013

 Sources deau à vendre

Deux sources d’eau sont à vendre en ce moment en Abitibi-Témiscamingue : l’une à Saint-Mathieu-d’Harricana, près d’Amos, et l’autre à Saint-Édouard de Fabre, au Témiscamingue.

L’annonce pour la vente d’une source d’eau d’esker circule depuis au moins deux ans à Saint-Mathieu-d’Harricana, selon la Municipalité. Un montant de neuf millions de dollars est demandé pour le terrain. L’offre de vente présente une source d’une capacité de 20 000 mètres cubes d’eau par jour.

L’agence immobilière à l’origine de l’annonce, Monaxxion, n’a pas voulu commenter. De son côté, le maire de Saint-Mathieu-d’Harricana, Martin Roch, tient à clarifier la situation : « Ce qu’ils vendent réellement, c’est le fond de terrain et le bâtiment. Ils n’ont pas de permis de captage d’eau et [les vendeurs] ne transfèrent pas de droits d’usage de l’eau. » Il précise que, pour utiliser l’eau, les acheteurs devront obtenir un permis de captage, effectuer une étude sérieuse et en présenter les résultats au public.

Le président de la Société des eaux souterraines de l’Abitibi-Témiscamingue, Serge Bastien, ne s’inquiète pas de ces annonces. « Il y a des lois, des règles à respecter », rappelle-t-il.

Au Témiscamingue, un investisseur chinois pourrait mettre la main sur une source à Saint-Edouard-de-Fabre, selon le courtier Bruno Carrier. « C’est super intéressant pour quelqu’un qui va faire un investissement pour le futur », dit-il.

Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>