Cobrand – Nouvelle – monde

2014 en photos : de crises en espoirs, les reporteurs d’images

Par le 20 décembre, 2014

 2014 en photos : de crises en espoirs, les reporteurs d’images

Le dilemme est réel, certes. Devant moi, un album des meilleures photos de l’année dans le monde. Comment distinguer les plus expressives, quand il y a tellement de propositions puissantes? Lesquelles présenter au photojournaliste Normand Blouin?

Un texte de Léo Kalinda à Désautels le dimanche

Bien sûr, j’aurais pu parler de Rosetta, cette colossale sonde spatiale de trois tonnes, j’aurais pu rappeler la disparition du vol 370 de la Malaysia Airlines, parler des manifestants de Ferguson, aux États-Unis, de Poutine, le président russe, et la guerre en Ukraine, ou encore évoquer le triomphe de l’Allemagne lors de la Coupe du monde de foot.

Alors, pour contourner la difficulté, je préfère évoquer le travail de nos collègues reporters d’images, les fameux baroudeurs qui ne craignent rien ou presque. Ils sont obligés d’approcher au plus près les cibles de leur téléobjectif : la proximité est leur règle. Ils s’exposent ainsi et se mettent en danger. Ils risquent leur vie pour nous raconter les tressaillements et les tremblements de notre petite planète.

À l’heure d’Internet et des téléphones dits intelligents, leurs images fixes, mais tellement vivantes, sont accessibles à tous dans la seconde où elles sont prises. 

Dans l’énorme collection de l’année 2014, j’avais vraiment l’embarras du choix. Je m’en suis tenu aux photos du journal britannique The Guardian, un quotidien de référence parce que son site Internet est le troisième serveur de presse le plus consulté au monde. J’ai considéré également les 10 meilleures photos de Time, l’un des principaux magazines d’information aux États-Unis.

Voici donc quelques-unes de ces émouvantes photos, que le photojournaliste Normand Blouin a accepté de commenter à ma demande.

Hong Kong, devant le siège du gouvernement, après un gros orage, le 30 septembre 2014. Les manifestants prodémocratie d’Occupy Central chantent et brandissent leurs téléphones. Photo : Chris McGrath/Getty Images

Viransehir en Sanliurfa, en Turquie, le 30 septembre 2014. Des Kurdes applaudissent des convois de leurs combattants peshmerga en route vers la ville syrienne kurde de Kobane pour en découdre avec le groupe armé État islamique. BULENT KILIC/AFP/Getty Images

Monrovia, au Liberia, le 10 octobre 2014. Une femme prostrée, au sol, tend une poignée de terre au corps de sa sœur victime qui va être incinérée. Photo : John Moore/Getty Images

Pour écouter les propos de Normand Blouin sur votre appareil mobile, cliquez ici.

L’Afrique, ce n’est pas que l’Ebola

Mais l’Afrique, berceau de l’humanité, ce n’est pas que la maladie et des virus comme Ebola. C’est aussi un continent de toute beauté, de civilisations millénaires, d’inégalables richesses, c’est une partie du monde totalement projetée dans la modernité, qui répand la lumière.

« Lumières d’Afrique », c’est justement le thème des photos que Normand Blouin a présentées au Sénégal en novembre dernier. L’exposition s’est tenue en plein air devant le Monument de la Renaissance africaine, à Dakar. Vous apprécierez sa façade, un mur ocre, immense.

Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>