Syrie: l’incroyable sauvetage d’un bébé enterré vivant sous les décombres

Par le 31 janvier, 2014

Est-ce que ces images postées sur les réseaux sociaux et diffusées par plusieurs agences de presse sont encore une mise en scène?  C’est difficile à dire (et à croire). Dans une vidéo filmée le 22 janvier dernier en Syrie, on assiste à un incroyable sauvetage d’un bébé enterré vivant sous les décombres d’une maison écroulée sous les bombes.

L’histoire

À Alep en Syrie, dans le quartier Almasranih, un bébé a été retrouvé vivant dans les débris d’une maison qui s’est écroulée sous les bombes, suite à une attaque des forces de Bachar el-Assad (d’après la description vidéo).

 Syrie: l’incroyable sauvetage d’un bébé enterré vivant sous les décombres

Capture d’écran de la vidéo

Une course contre la montre

Piégé suite à l’explosion de sa maison, l’enfant (une petite fille) a été sorti vivant par une dizaine d’hommes qui l’ont dégagé en creusant à mains nues alors que l’enfant était sous un tas de décombres de pierres et de poussières.

Pendant les huit longues minutes de la vidéo originale, on assiste à ce sauvetage spectaculaire pour ne pas dire à un vrai miracle… Des minutes intenses, vraies et dérangeantes à la fois pendant lesquelles des questions nous habitent, nous les spectateurs: pourquoi ils crient? Pourquoi ils regardent autant la caméra? Pourquoi ils ne lui donnent-ils pas un peu d’air? Où est le reste de sa famille?  Comment est-ce possible qu’il soit toujours vivant?

 

Cette vidéo aurait été filmée le 22 janvier 2014 dans le quartier Almasranih à Alep.

Syrie: combats sur le terrain et blocage presque total à Genève

Les négociations de paix à Genève entre le régime syrien et l’opposition se terminent dans un climat tendu après sept jours sans qu’il y ait de réelles avancées ni sur la question de transition politique ni sur le dossier humanitaire si important, s’accusant mutuellement de « terrorisme ».

Depuis juillet 2012, les rebelles syriens tiennent l’essentiel d’Alep, en fait plus de la moitié. L’armée syrienne a toujours cherché à reprendre le contrôle de cette grande métropole du nord du pays, véritable poumon économique de la Syrie.

Conflit meurtier

Plus de 1 30000 personnes sont mortes depuis le début du conflit il y a près de trois ans, et des millions d’autres sont déplacées ou réfugiées. L’ organisation Human Rights Watch accuse Bashar d’avoir éliminé volontairement des habitations dans lesquelles résidaient des sunnites (les rebelles) pour punir la population de Damas et d’Hama qui soutient la rébellion.

 Syrie: l’incroyable sauvetage d’un bébé enterré vivant sous les décombres

Selon HRW, la zone détruite couvrait l‘équivalent de 200 terrains de football. Des milliers d’habitationncertaines s de plus de huit étag,s, ont été raeées.    Ces destructions seraient justifiées en raison de projets d’aménagement urbain ou encore de défauts de permis de construire selon des responsables syriens. « Des explications insensées, en pleine guerre », affirme l’ONG.

Une pause nommée espoir en cette période de grande noirceur

Dans un contexte ou les images et les vidéos qui nous proviennent des régions touchées par les combats sont toujours d’une si grande désolation, que même chez nous, des animateurs ont des propos racistes en faisant allusion à un manque d’héros dans une certaine communauté visible, que la population s’emporte suite à un accident malheureux arrivé dans un métro, tassant du même coup le drame pour dire des bêtises en lien avec le danger de porter des signes religieux, que d’autres dépensent nos sous pour défendre le droit à une prière prétextant notre bagage culturel, vraiment, je vous le dis, ces 8 minutes-là, sont porteuses d’espoir.

Comme quoi dans notre climat actuel, des bonnes nouvelles,

ça fait du bien. Vous ne trouvez pas?

* Il semblerait qu’une semaine après les faits l’enfant se porte mieux.

:: Pour consulter le rapport de Human Rights Watch, cliquer ici

:: Suivez-moi sur Twitter et aimez ma page  Facebookj’aime lire vos commentaires, aller plus loin!

Partagez cet article

Réagissez à cet article

4 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>