Cobrand – Nouvelles – General

Le Maroc, un paradis pour pédophiles

Par le 21 août, 2014

 Le Maroc, un paradis pour pédophiles

Voilà un premier secret de polichinelle : au Maroc, la pédophilie se porte bien et prend de plus en plus ses aises. C’est devenu, en quelque sorte, la destination privilégiée de nombreux européens abuseurs d’enfants qui profitent de la misère des familles et de l’extrême précarité des enfants de la rue pour faire des escapades pas très catholique, c’est le moins qu’on puisse dire, à peu de frais… dans un cadre des plus enchanteurs.

Et c’est sans évoquer le travail des enfants pourtant interdit. Qui porte des valises, sert le thé à la menthe, lave et frotte le linge, les rideaux, les plateaux en cuivres des plus fortunés, cueille les olives, les amendes, le raisin, ou travaille dans les entrepôts ou les ateliers d’artisanat.

Deuxième secret de polichinelle : les bonnes, de très jeunes filles, sont systématiquement abusées par leurs employeurs. Gare à celles qui tombent enceintes! Elles sont mises à la porte illico presto.

Bref, ces enfants qui ont eu la malchance de naître et grandir sous un ciel peu clément sont ensevelis, jour et nuit, par mille et une besognes. Selon les statistiques de Save the Children de 2011, il y aurait 366 943 enfants âgés de 5 à 14 ans qui travaillent.

Misère!

Mais il y a pire…

Pour joindre les deux bouts, certaines familles poussent même leurs propres enfants à la prostitution.

Misère quand tu nous guettes, tu fais de nous des sous-hommes et des « sous-femmes » !

Les gens du Nord : entre les véritables amoureux de l’Orient et les détestables colons

Pour les autres, c’est-à-dire, les gens du Nord, c’est une autre histoire. Disons que CERTAINS d’entre EUX, les amoureux de l’Orient, rêvent de son soleil, de ses plages, de ses palmiers, de ses riads – villas de style mauresque- de ses tagines -un genre de ragoût-, de ses tomates qui ont véritablement le goût de la tomate, de ses pâtisseries au miel et à la fleur d’oranger ainsi que de tous ces autres attraits.

Jusque-là, rien de vraiment original ni de répréhensible, d’ailleurs. Le Maroc est un pays fascinant qui offre à celui qui sait l’apprécier de véritables délices terrestres. C’est un paradis qui a inspiré de nombreux peintres et écrivains qui y ont élu domicile…y compris des Canadiens.

Sauf que CERTAINS AUTRES touristes à l’esprit tordu rêvent d’avoir à leur disposition une panoplie de servantes et d’hommes à tout faire pour une poignée de sous…y compris des enfants dont ils abusent sexuellement.

Je ne PARLE pas de TOUS les touristes. Il est question ici de ceux qui cumulent cette détestable mentalité de colon avec une forme de perversité insoupçonnable. D’accord?

Des autorités qui encouragent le phénomène

 Le Maroc, un paradis pour pédophilesQue le commun des mortels soit au fait de la pédophilie, totalement ignorés par les autorités est une chose, mais que le journal belge Le Vif consacre un reportage fort pertinent à la question au titre évocateur: Les pédophiles peuvent avoir ce qu’ils veulent au Maroc à moindre prix  a certainement fait dresser les cheveux de quelques dignitaires atteints du syndrome des trois singes : ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire et qui préfèrent projeter une image lisse de leur pays…et attirer de plus en plus de touristes.

Comme toute société normée par l’islam, la règle en or pour ce type de phénomènes sociétaux, c’est de garder le silence, ne rien dire, ne jamais dénoncer les abuseurs, surtout s’ils sont riches et puissants.

Tout ce qui a trait à la sexualité est zappé. Blackout TOTAL!

Conséquence? Le bobo devient gros, enfle, s’étend et se répand. Les principales villes du pays : Agadir, Marrakech, Tanger, Casablanca, Meknès semblent touchées par le phénomène et ont une réputation de paradis pour pédophiles.

« Selon Abdelkhalek Benzekri, vice-president de l’Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) qui a plus de 100 bureaux à son actif, dont certains en Belgique, en Espagne et en France. « Chaque jour, nous recevons des signalements de pédophilie. Surtout dans des villes comme Marrakech et Agadir. Bien sûr le phénomène a aujourd’hui l’attention des médias, ce qui le rend plus visible. Mais dans la plupart des cas que nous observons, nous remarquons surtout une augmentation de la prostitution enfantine. » Le Vif, « Les pédophiles peuvent avoir ce qu’ils veulent au Maroc à moindre prix « .

Voulez-vous connaître le comble du comble?

En 2015, le Comité sur les droits de l’enfant (CRC) composé de 18 membres (pays) qui a pour mandat de veiller à l’application de la Convention et des Protocoles internationaux des Nations unies relatifs aux droits des enfants accueillera un nouveau membre…Le MAROC!

Bizarre, vous ne trouvez pas pour un pays qui échoue à protéger les plus démunis de sa population?

Autre détail…

Le magazine Forbes a récemment publié un classement des dirigeants arabes selon leur richesse. Il y apparaît que le roi du Maroc, Mohammed VI , figure dans le top 10 de ce classement.

Roi, de plus en plus fortuné et peuple, de plus en plus appauvri, voilà qui résume bien l’aspect le plus inégalitaire de la société marocaine.

Crédit photo: Aufaitmaroc.com

Pour poursuivre la discussion sur Facebook et Twitter.

Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

94 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>