Lac-Mégantic – Train fantôme et tragédie humaine

Par le 6 juillet, 2013

Alors qu’un immense brasier ravage toujours le centre-ville de Lac-Mégantic, la tragédie force de nombreuses questions sur la gestion et la sécurité des convois ferroviaires.

C’est le genre d’événement qui marque à jamais les esprits. Les citoyens de Lac-Mégantic, réveillés en pleine nuit par l’explosion d’un train de 73 wagons transportant du pétrole brut, ne sont pas prêts d’oublier. Commerces et maisons ont été soufflés par la déflagration, les images diffusées jusqu’ici dépassent l’entendement. Même si le bilan demeure encore flou, les autorités ont confirmé qu’au moins 60 personnes manquent à l’appel, alors que 1000 autres ont été évacuées d’urgence.

 Lac Mégantic – Train fantôme et tragédie humaine

Une spectaculaire et tragique explosion a bouleversé Lac-Mégantic. (Crédit photo : Twitter)

Pour ajouter au drame, on vient d’apprendre que le train n’avait pas de conducteur, qu’il circulait à grande vitesse sur le pilote automatique. Même si l’heure n’est pas à l’analyse ou à la recherche d’un coupable, on peut imaginer le ressentiment qui enflammera la poitrine des citoyens de Lac-Mégantic quand ils apprendront qu’un train fantôme, sans contrôle humain et bourré de carburant, a été envoyé au cœur de leur village. Frustration, colère, tristesse et incompréhension se mélangeront dans les esprits en attendant de comprendre ce qui s’est réellement passé.

En plus des éventuelles victimes et dommages matériels, le bilan écologique risque d’être lourd. Sans grande surprise, une importante quantité de pétrole s’est déversée dans la rivière Chaudière et le lac Mégantic. Une catastrophe pour une région qui n’a jamais connu de grands remous environnementaux.

Si pour l’heure nos pensées vont aux citoyens éprouvés de Lac-Mégantic, cette tragédie relancera plusieurs débats. Dépendance au pétrole, transport de cette matière à grands risques, gestion de crise en cas de désastre environnemental, etc.

Il est à prévoir que les partisans et promoteurs du transport pétrolier par oléoduc reprendront la balle au bond pour mousser leurs nombreux projets. « Vous voyez ce que ça donne le transport par train. Avec un pipeline, ce genre de tragédie ne se serait jamais produit. Vous nous accusez d’être une menace écologique, et bien regardez maintenant le bilan de l’option que vous préférez. »

J’exagère un peu, mais il est certain que l’événement servira l’argumentaire de ceux qui souhaitent construire et exploiter de nouveaux oléoducs. Le débat devra avoir lieu. Mais pour l’instant, pensons aux citoyens dévastés de Lac-Mégantic. Offrons-leur compassion, solidarité, entraide et soutien.

Je vous invite d’ailleurs à écrire vos pensées et bons mots dans les commentaires plus bas. Le réconfort est un pâle remède en pareilles circonstances, mais c’est le premier baume sur une plaie qui sera longue à cicatriser.

Suivez-moi et commentez sur Facebook ou Twitter

Partagez cet article

Réagissez à cet article

59 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>