Cobrand – Decouverte – General

Les réseaux sans fil comme vous ne les avez jamais vus

Par le 25 juillet, 2013

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que j’ai déjà travaillé dans le domaine des arts graphiques. Hé oui, de longues et périlleuses années en pré-impression. Ça vous magane un gars. Mon travail de l’époque m’amenait à donner occasionnellement des ateliers de formation sur la théorie des couleurs. Vous auriez dû voir la face des participants lorsque je leur disais que les couleurs étaient en réalité des ondes et que la combinaison de toutes celles-ci créait une lumière blanche. Ça valait cent piastres (mais j’étais payé beaucoup plus que ça).

Je ne crois pas que mes ateliers antérieurs aient influencé l’artiste et chercheur américain de 24 ans Nickolay Lamm, qui a imaginé ce à quoi pourrait ressembler les ondes sans fil émises par nos routeurs, en créant des images aux ondes visibles à l’oeil humain.

En utilisant les données colligées par l’astrophysicien Browning Vogel, Lamm a réussi à reproduire les motifs de ces ondes depuis une carte de couverture des réseaux sans fil du National Mall de la ville de Washington, DC. Selon le docteur Vogel, chaque onde sans fil possède une certaine hauteur et distance entre elles. Elles mesurent de 6 à 12 centimètres et leur amplitude décroît à mesure qu’elles s’éloignent de leur source. Les images qui suivent détaillent des ondes idéales, non brisées, divisées en plusieurs canaux de différentes couleurs.

 Les réseaux sans fil comme vous ne les avez jamais vus

 Les réseaux sans fil comme vous ne les avez jamais vus

 Les réseaux sans fil comme vous ne les avez jamais vus

 Les réseaux sans fil comme vous ne les avez jamais vus

 Les réseaux sans fil comme vous ne les avez jamais vus

Il y a un peu plus de deux ans, une équipe norvégienne de l’école d’architecture et de design d’Oslo avait créé quelque chose de similaire en utilisant une tige composée de 80 lumières qui éclairaient à une intensité différente selon la puissance du signal wifi, et en avait filmé le résultat. Mais selon Lamm, ses résultats se rapprochent beaucoup plus de la réalité car c’est la première fois que sont intégrées la forme, la taille et la couleur dans les images.

Je crois qu’on peut vraiment parler ici de toute la beauté d’Internet. En espérant juste que ça ne donne pas le cancer du cerveau.

Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>