Cobrand – Nouvelles – General

Un homme « enceinte » donne naissance

Par le 10 septembre, 2013
 Un homme « enceinte » donne naissance

Thomas Beatie, le premier homme « enceinte ».

Il est né femme, en Allemagne. Pendant des années, il a pris des hormones pour devenir un homme, tout en conservant ses organes reproductifs féminins. Puis, grâce à un don de sperme, il est tombé « enceinte ».

L’homme, qui habite dans un district de Berlin, en Allemagne, a donné naissance à la maison, avec l’aide d’une sage-femme, pour ne pas avoir à remplir les documents légaux, obligatoires pour tout accouchement dans un hôpital, qui l’auraient obligé à se déclarer « mère » de l’enfant.

Officiellement, son enfant, un garçon né le 18 mars dernier, n’a donc pas de mère. Selon un porte-parole du gouvernement allemand, « La personne en question ne voulait pas apparaître en tant que mère, mais en tant que père sur l’acte de naissance et sa demande a été honorée ».

L’heureux papa veut par ailleurs protéger son enfant de l’attention publique. C’est pourquoi on ne connait pas son nom, ni aucun détail sur le don de sperme ayant mené à sa grossesse ou sur sa situation légale.

En 2011, la Cour suprême allemande a déclaré qu’un individu n’avait plus à se faire enlever ses organes reproducteurs pour obtenir la reconnaissance civile d’appartenance à un genre.

C’est pourquoi ce nouveau père a pu devenir légalement un homme tout en conservant ses organes reproducteurs féminins.

C’est le premier cas en Europe d’un transgenre donnant naissance à un enfant après être devenu enceinte suite à un don de sperme.

Thomas Beatie, un précurseur

Mais ce n’est pas le premier cas d’un homme donnant naissance sur Terre. L’honneur revient à Thomas Beatie, un Américain ayant subi une opération de changement de sexe en 2002, après plusieurs années de traitement hormonal.

 Un homme « enceinte » donne naissance

Thomas Beatie, alors qu’il était encore Tracy LaGondino.

Son histoire est plutôt extraordinaire. Thomas Beatie est né Tracy LaGondino, à Honolulu. « Elle » a été mannequin, et même finaliste au concours de beauté Miss Teen Hawai USA. Il est ceinture noire de taekwondo, a fait du culturisme, de la télé, a obtenu une maîtrise en administration, et j’en passe.

En 2003, il s’est marié. Sa femme étant stérile, il a donc décidé que ce serait lui qui porterait leur enfant, puisqu’il avait encore ses organes reproducteurs féminins.

Grâce à l’insémination artificielle, Thomas Beatie a donné naissance à un premier enfant en 2007.

Puis à un deuxième en 2009, puis à un troisième, en 2010.

 

 Un homme « enceinte » donne naissance

Thomas Beatie, sa femme et leurs trois enfants.

En mars 2012, Beatie et sa femme ont voulu divorcer. Je vous épargne les détails de cette saga, le plus important étant le fait que Beatie ait été une femme et qu’il soit devenu un homme, tout en conservant ses organes reproducteurs féminins. Le problème, à tout le moins inusité du point de vue légal, a mis sens dessus dessous les juges américains chargés de se prononcer. Est-il une femme, un homme ? Leur mariage est-il valide ?

Pour l’instant, le couple est séparé, mais toujours pas divorcé, et c’est Beatie qui a la garde des trois enfants, avec sa nouvelle copine.

Une suggestion pour l’Office de la langue française

J’imagine que des cas comme celui de Beatie ou de l’Allemand, il y en aura d’autres, qui susciteront autant de problèmes et de questionnements qui, personnellement, me donnent le tournis (pas vous ?).

En attendant, je suggère d’offrir au plus vite un mode masculin à « enceinte »… parce que, vraiment, écrire un « homme enceinte », ça fait bizarre (et ça fait capoter Antidote)…

 

Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

18 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>